artist image
©

Pérez, Cohen, Potter Quintet

PAN, ISR, USA     Jazz
Un supergroupe pour célébrer les femmes artistes et écrivaines.

En 2017, Danilo Pérez a voulu célébrer le centenaire des naissances de Dizzy Gillespie, Ella Fitzgerald, Mongo Santamaria et Thelonious Monk en réunissant autour de lui une véritable all-star team de musiciens avec son projet Jazz 100. La complicité entre le pianiste, le trompettiste Avishai Cohen et le saxophoniste Chris Potter en particulier a immédiatement séduit leur public. Les trois poids lourds du jazz ont décidé de continuer l’aventure ensemble, et ont ainsi créé un quintet, avec la contrebasse de Larry Grenadier et Nate Smith à la batterie.

Cette fois-ci, il ne s’agit plus de réinterpréter (brillamment) des standards des grands maîtres du genre. Non, ils ont cette fois décidé de « s’inspirer des femmes », pousser leur créativité en s’inspirant des parcours d’Angela Davis, Zora Neale Hurston, Maya Angelou ou encore la poétesse d’origine israélienne Zelda. Des compositions originales qui racontent des histoires pleines d’émotions et de revendications.

La connexion qui lie les cinq musiciens est sublimée et l’alchimie qui en résulte place le jazz comme vecteur de dialogue interculturel. On assiste au couronnement d’un jazz global : un jazz inclusif qui explore les sons de la planète, qui construit des ponts. Ils sont sans conteste les dignes héritiers de Miles Davis et Wayne Shorter. Pour ce dernier, on se rappelle que Danilo Pérez est toujours son pianiste attitré, ce n’est donc pas une simple coïncidence.

Danilo Pérez: piano
Avishai Cohen: trompette
Chris Potter: saxophone
Larry Grenadier: contrebasse
Johnathan Blake: batterie