artist image
© Dieter Tielemans

Refugees for Refugees

SYR, BEL, PAK, IRQ, AFG, TIB     World
Lorsque Bruxelles devient le carrefour du Tibet, de l'Irak, de la Syrie, de l'Afghanistan et du Pakistan.

Suite à leur présentation d’album éblouissante dans une salle comble de l'Ancienne Belgique et une tournée qui les a conduits aux quatre coins de l'Europe, Refugees for Refugees reviendra finalement dans leur propre ville pour un concert qui s'annonce d'ores et déjà prometteur. Réfugiés originaires de Syrie, du Tibet, du Pakistan, d'Irak et d'Afghanistan, les musiciens du groupe représentent des personnalités musicales à la fois bien définies mais pouvant emprunter et s'adapter à de nombreuses routes sonores différentes. Ils ont fait le choix de collaborer avec leurs collègues et compagnons d'infortune, mais aussi avec les musiciens de leur nouveau pays d'origine, la Belgique. Dans leur deuxième album, Amina, les 10 musiciens ont réuni le résultat de deux années d'échanges musicaux, culturels et spirituels. La recherche de ce qui les unit forme la base de cette nouvelle musique, un genre à part qui inspire et qui clame haut et fort sa proposition, basée sur la coopération interculturelle.

Avec une maîtrise incroyable, ils peuvent associer un raga indien à une chanson tibétaine, une suite arabe à une chanson populaire Hazari d’Afghanistan, une chanson himalayenne enrichie de percussions orientales, tandis que des chants arabes soufis et une chanson spirituelle pakistanaise accompagnent un mantra tibétain, comme si cette association avait toujours existé.

Bien que cette merveilleuse rencontre musicale et humaine soit issue de trajectoires personnelles difficiles, elle mérite l'admiration en tant que symbole d'espoir et de détermination. Si le premier album mettait en avant la résistance, son nouvel opus est celui de la résilience.

Asad Qizilbash: sarod
Aren Dolma: chant
Fakher Madallal: chant, percussion
Kelsang Hula: dramyen, chant
Mohammad Aman Yusufi: dambura, chant
Simon Leleux: percussion
Souhad Najem: qanûn
Tammam Al Ramadan: ney
Tareq Alsayed Yahya: oud
Tristan Driessens: oud, direction artistique
Découvrir sur :